Le Fluoré

Nom latin : Colias alfacariensis
Classe : Insectes
Ordre : Lépidoptères
Famille : Piéridés

Le Fluoré Colias alfacariensis est une espèce proche du Souci (Colias crocea), mais il ne possède pas sa couleur orangée. Il ne migre pas non plus comme ce dernier. De mars à novembre, il est possible de rencontrer les deux papillons dans les milieux secs. En dehors de ces périodes, et toujours dans ces milieux, c'est le Fluoré qui est présent.

Il existe en France quatre espèces ayant en commun la présence de deux taches claires entourées d'une bordure irrégulière brun-rouge sur le profil de l'aile postérieure. Pour faire la distinction entre celles-ci, il faut à la fois considérer le milieu de vie et certains caractères plus ou moins spécifiques.
En résumé :

  • La couleur jaune-orange est typique du Souci (Colias crocea) que l'on trouve sur l'ensemble du territoire et jusqu'à 3200 m d'altitude.
    • Les trois autres espèces sont jaunes avec des zones plus claires ou blanches.
    • Dans le Sud et les milieux secs jusqu'à 2000 m d'altitude, on rencontre le Fluoré (Colias alfacariensis) qui possède deux taches orange vif sur la face dorsale des ailes postérieures
    • En altitude et dans les milieux humides :
      • Deux taches orange clair sur la face dorsale des ailes postérieures sont typiques du Soufré (Colias hyale) présent dans les pelouses humides jusqu'à 2000 m d'altitude
      • L'absence de ces taches orange sur la face dorsale des ailes postérieures permet de distinguer le Candice (Colias phicomone), un papillon d'altitude présent de juin à septembre.

Le Fluoré en vue dorsale avec la présence de taches orange.

Plantes nourricières des chenilles

Fabacées variées dont Hippocrepis comosa.