À la découverte de la diversité des feuilles

Les végétaux ne sont pas le thème qui va passionner les élèves, quel que soit leur niveau, la moindre fourmi, la première petite araignée sortant d'un tas de feuilles fera immédiatement dévier leur intérêt vers le règne animal. C'est avec ce constat, je me suis mis au défi de créer une activité entièrement consacrée aux végétaux et à ce qui les caractérise le plus, la feuille. Pari supplémentaire, mon public allait être composé de grandes sections de maternelles pour qui la lecture et l'écriture ne font pas partie des acquis. Je vous partage ici cette expérience et l'ensemble des outils que j'ai dû créer pour réussir ce challenge.

Observer et comparer les feuilles

Je vous propose une activité dont vous pourrez vous inspirer, mais il faudra sans doute l'adapter à votre environnement concernant ses outils associés. Ses objectifs sont simples : observer, comparer des feuilles en s'appuyant sur des silhouettes afin de mettre en place un vocabulaire de base tel que la notion de feuilles lobées, dentées, piquantes ou entières. Pas question d'aller ici jusqu'à la différence entre une feuille composée ou simple, on démarre par la base quitte à mêler des folioles à des feuilles.
Cette activité, testée avec de grandes sections de maternelle, vous sera présentée ainsi, mais elle est aussi une bonne introduction à l'observation des plantes à l'école primaire.

La préparation

Matériel nécessaire à l'activité :
  • Des feuilles (végétaux) de formes variées,
  • de quoi mettre sous presse et sécher la récolte (presse ou gros livres, feuilles de papier),
  • du papier épais (160g/m2 mini : exemple),
  • un rouleau de scotch transparent format large (exemple),
  • une plastifieuse et des feuilles transparentes adaptées à celle-ci,
  • et
  • une paire de ciseaux.
Prélever et préparer les échantillons.

Il s'agit là de la phase la plus longue, car vous allez avoir besoin de feuilles de végétaux manipulables par la ou les classes. Nous ferons la récolte d'au moins une vingtaine d'espèces dont l'intérêt sera de posséder des feuilles aux formes assez faciles à distinguer. Une même espèce devra se décliner en une dizaine d'échantillons à la fois proches dans la forme et de tailles différentes. Une fois la récolte réalisée sur un ou plusieurs sites naturels, mettez les plantes sous presse comme pour faire un herbier. Penser à renouveler les feuilles de papier absorbant l'humidité des échantillons tous les 2-3 jours jusqu'au séchage complet.


Munissez-vous ensuite de feuilles de papier épaisses (au moins 180 g/m²) que vous couperez en rectangles adaptés à la taille des végétaux. Un rouleau adhésif transparent large sera également nécessaire avec une bonne paire de ciseaux. Pour réaliser des cartes de vos feuilles, coller chacune d'elle sur sa future fiche. Une astuce consiste à dérouler le scotch et le disposer au-dessus de l'échantillon qui s'y collera grâce à l'électricité statique. Une fois sur le film collant, il suffit alors de plaquer l'ensemble sur le support. Vous réalisez ainsi des cartes manipulables qui se conserveront assez longtemps.


Préparer les silhouettes

Vous pourrez utiliser les silhouettes de feuilles téléchargeables ici. Après les avoir imprimées en nombre suffisant (un jeu par table et un supplémentaire pour le temps 2), il faudra simplement les plastifier puis en découper le contour.

Mise en place et déroulement de l'activité

Pour cette activité, je ne démarre pas, comme je le fais souvent, par une discussion autour du thème des feuilles, l'introduction sera une simple présentation de la première activité et des consignes associées.

Temps 1 : comparer, regrouper les silhouettes.

Sur chaque table, les silhouettes ont été préalablement étalées. Demandez aux élèves, après les avoir observées, de grouper les feuilles identiques. Laissez-les faire sans trop les corriger sauf s'ils n'ont pas bien compris la consigne. Si certaines espèces aux formes proches sont mêlées à d'autres, ce n'est pas important dans cette première étape, il faut seulement qu'ils s'habituent à comparer ce qu'ils ont devant les yeux.


Temps 2 : créer des familles de silhouettes.

Disposez maintenant le groupe face l'ensemble des silhouettes différentes (en unique exemplaire) en les ayant soigneusement mélangées. Demandez aux enfants de trouver des feuilles qui se ressemblent. Il existe alors plusieurs cas de figure, certains vont trouver que deux feuilles se ressemblent parce qu'elles sont de la même taille, d'autres se limiteront à comparer l'allure générale. Précisez alors qu'il va falloir trouver d'autres plantes encore plus ressemblantes.


Vous arriverez ainsi à les guider vers des comparaisons plus poussées. Si un élève propose de créer un ensemble de deux feuilles possédant à la fois une forme proche et un contour denté, vous êtes sur le bon chemin. Proposez-leur alors de créer la famille des feuilles dentées en disposant un support coloré pour les séparer des autres. À tour de rôle, les élèves suivants devront trouver un nouveau membre appartenant à cette famille. Une fois cet ensemble complet, demandez-leur de trouver un autre ensemble avec les silhouettes qui restent. En général, ce sont les feuilles lobées qui seront choisies et ils procèdent alors de la même façon. Après ces deux principales familles, montrez-leur qu'il ne reste que des feuilles n'ayant ni dents ni lobes. Ces feuilles n'ont aucun découpage de leur bord, on dit qu'elles sont entières et ce sera le nom de cette dernière famille. Profitez de cette dernière catégorie pour la rediviser en fonction de la forme générale : les feuilles ovales d'un côté, les feuilles en cœur à part et ainsi de suite.


Vous pouvez pour terminer leur demander de créer également des sous-catégories chez les feuilles dentées. On arrive alors aux feuilles ovales dentées, en cœur et dentées, etc. Vous vous apercevrez qu'au fil de l'activité leur observation s'est affutée et qu'ils peuvent maintenant décrire une feuille.

Temps 3 : à chaque silhouette correspond sa vraie feuille.

Reste à vérifier si de véritables feuilles seront bien décrites avec les bons termes. Sortez les échantillons plastifiés et demandez à chaque élève de retrouver sa silhouette correspondante. Demandez-leur également de décrire la feuille avec les mots déjà utilisés.


Conclusion

Cette activité est une introduction à l'observation des feuilles, elle peut être poursuivie dans la forêt à la recherche des différentes catégories de feuilles qui pourront être récoltées et mise sous presse. Avec des écoles primaires, vous pouvez tenter la construction d'une ébauche de clé de détermination qui mènera à des groupes d'espèces.


En bonus : les puzzles de silhouettes

Vous trouverez dans les outils pédagogiques à télécharger une série de silhouettes découpées en puzzle, un autre moyen de prolonger l'activité de façon ludique.

Éric Pensa