Retour vers le sommaire du guide.


Point commun de cet ensemble d'insectes, le fait de ne posséder qu'une seule paire d'ailes. La seconde réduite, souvent en forme d'une tête d'épingle ou d'haltère, sert à la stabilisation du vol. Les familles sont nombreuses et leur distinction, à quelques exceptions près, se fait souvent par l'observation des nervures de l'aile.

Dans cet ensemble, deux familles se distinguent par des individus capables de faire du vol stationnaire.
Les Bombylidés (groupe 2) ont l'allure de mouches poilues avec une fine trompe pointée vers l'avant.
Les syrphes (groupe 1) aux motifs jaunes ressemblent à des petites guêpes.
Les éristales (groupe 4) ont par contre un aspect de grosses mouches au corps presque sans poils.
Ces deux groupes appartiennent à la famille des Syrphidés.

Certaines grosses espèces sont également assez facilement identifiables, du moins leur genre
Les volucelles (Syrphidés également) peuvent ressembler à des frelons ou à de grosses mouches colorées.
Autres grosses mouches : celles à l'abdomen de teinte orange qui possèdent de longs poils vers son extrémité sont des tachinaires (tachinidés) (groupe 3)

Le reste des familles englobe diverses mouches ou des insectes aux formes très variées, les asiles prédateurs aux énormes pattes (groupe 5) ou d'autres diptères pouvant prendre l'allure de bourdons, fourmis. etc.