Le point sur la section "quelle-est-cette-fleur.com"

Outil pédagogique complémentaire de ce site, spécialisé dans la reconnaissance des plantes, quelle-est-cette-fleur.com évolue progressivement.
Initialement exclusivement adapté aux écrans des smartphones, il est, depuis début 2015, adapté à tous les écrans, à l'image de animateur-nature.com. Vous trouverez dans cette rubrique des explications sur les mises à jour successives.
Je rappelle que l'ensemble de ce travail est totalement bénévole et nécessite de longues heures de recherches, de codage informatique, d'identification de photos, de recadrages et retouches pour aboutir à chaque fiche. Il est évident que des erreurs ont pu se glisser et leur correction ne peut se faire que par votre participation lorsque vous en découvrez (un simple mail suffit).

Présentation des nouveautés de la dernière mise à jour majeure - août 2017

Voici en quelques lignes les principales nouveautés introduites dans la toute dernière mise à jour majeure de l'outil. Elles ont demandé un long de travail de recherche et de saisie et une modification de pratiquement toutes les pages de la flore.

Adoption et mise en place de la classification APG III (Angiosperm Phylogeny Group).

(2) classification

Pour les plantes comme pour les animaux, plusieurs systèmes de classifications coexistent. Il semble que, concernant la flore et plus précisément les plantes à fleurs qui nous intéressent, c'est le système issu des travaux d'un ensemble de spécialistes nommé APG III qui soit en cours d'adoption. Celui-ci évolue au fil des progrès de la science et notamment de la génétique.

C'est logiquement cette classification que l'on retrouve dans les flores les plus récentes et donc ce système qui est à présent adopté dans quelle-est-cette-fleur.com. L'ensemble des familles ont ainsi été mises à jour et vous retrouverez à présent des détails à ce sujet dans chacune d'elles.

Concrètement, pour chaque famille de plantes, un encart est maintenant présent dans lequel figure la classification APG III (1). On retrouve également dans chaque fiche spécifique une précision de la famille et l'ordre (2).

(1) Changement dans les familles

Flora Gallica : la nouvelle référence

Flora Gallica

Il a fallu attendre des décennies pour que la flore de Coste trouve un successeur. C'est enfin chose faite avec Flora Gallica. Cette flore possède deux énormes atouts, d'une part elle comporte toutes les plantes de la flore de France actuelle, d'autre part sa classification est basée sur l'APG III. Elle est donc l'outil de terrain idéal pour le botaniste et une référence incontournable.

C'est, logiquement; qu'elle a servi de base à la mise à jour de chaque espèce présente dans quelle-est-cette-fleur.com. Chacune d'elle a été revue et corrigée, s'il le fallait, pour en préciser en s'appuyant sur les illustrations son appartenance à une sous-espèce.

(3) Référence à Flora Gallica

Pour faire un lien entre cet ouvrage et l'outil en ligne, une mention de la page où vous pourrez retrouver des précisions sur l'espèce a été ajoutée à chaque fiche (3).

Enfin, lorsqu'une sous-espèce est mentionnée, ses détails sont également précisés

Détails de la sous-espèce.

Actualisation des noms latins et mention de leur auteur.

Entre la date de parution de la dernière édition de Flora Gallica et aujourd'hui, un certain nombre de plantes ont eu une modification de leur nom latin. Ces corrections, fournies par le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel dans un référentiel taxonomique (TAXREF), ont été intégrées à la flore. Pour les espèces concernées, une précision du nom latin présent dans Flora Gallica a été ajoutée à la fiche spécifique.

Les auteurs ont été également ajoutés pour une plus grande précision.

Insertion des données d'altitude et intégration à la recherche multicritère

Données d'altitude

Parmi les nouveautés ajoutées à la dernière version, figure également l'altitude de vie de chaque espèce. Cette donnée peut permettre d'éviter des erreurs ou des confusions. Si vous pensez avoir identifié une plante qui pousse au bord de mer et que sa zone de vie mentionnée se situe entre 1500 et 2200 m d'altitude, vous pouvez éliminer ce résultat.

Saisie des données d'altitude

Plus important encore, sur la page de recherche multicritère vous pouvez maintenant mentionner l'altitude de rencontre de la plante recherchée. Cette donnée peut être un puissant filtre lorsqu'il s'agit par exemple d'une espèce qui vit à haute altitude.

Menu principal plus direct

Enfin, l'ergonomie du site a été légèrement modifiée par l'insertion de la recherche multicritère directement au menu de l'accueil (elle se situait auparavant dans l'index)

Nouveau menu d'accueil

Comme vous pouvez le constater, les changements sont donc assez nombreux et la flore continuera à évoluer afin de rendre plus performantes la recherche et les clés menant à une espèce. Tout ceci demande un long travail de recherche et de saisie, soyez patients et n'oubliez pas que vous pouvez toujours envoyer la photo d'une plante pour tenter de l'identifier.

Précédentes mises à jour