Les Sylvandres

Nom latin : Hipparchia fagi, H. genava et H. alcyone
Classe : Insectes
Ordre : Lépidoptères
Famille : Nymphalidés

Pour simplifier, on regroupera sous le nom Sylvandre les espèces Hipparchia fagi, H. genava et H. alcyone dont la distinction est impossible d'après photo.
Ces papillons de la famille des Nymphalidés ont l'habitude de se poser, ailes repliées sur les troncs d'arbres. Leurs motifs se confondent alors avec les écorces.

Ces trois espèces ont en commun les caractères suivants, plus marqués chez les mâles, à observer sur leurs deux ailes visibles une fois qu'ils sont posés.

- L'aile antérieure (celle du dessus), plus ou moins recouverte par la postérieure, laisse visible un ocelle composé d'un cercle noir avec un point blanc en son centre. Son contour n'est pas marqué d'un cercle blanc ou crème.

- L'aile postérieure (celle du dessous) se divise en trois zones :

  • Une large zone sombre vers l'intérieur (1), non entrecoupée d'une bande claire (dans ce cas il s'agit du Silène - Brintesia circe). Cette partie sombre est délimitée par une ligne sinueuse noire ;
  • une zone claire (2), plus ou moins mouchetée ;
  • et une dernière zone sombre externe (3). Dans celle-ci peuvent se trouver, vers le bas, un petit cercle noir entourant un point blanc et, plus haut, 4 petites taches blanches plus ou moins nettes. Chez la femelle Hipparchia fagi, cette dernière zone est peu marquée, la zone claire précédente étant plus étendue et mouchetée (le petit cercle noir se retrouve dans la zone claire).

En vol le dos de leurs ailes est sombre avec une bande plus claire vers l'extérieur.


Détails à observer chez les trois Sylvandres
Sylvandre ailes ouvertes

Comportement

C'est, le plus souvent, posé sur l'écorce d'un arbre, ailes fermées, que l'on rencontre le Sylvandre où Il peut facilement être confondu avec le Silène (Brintesia circe).

Plantes nourricières des chenilles

Poacées (graminées)