Gros plan sur un papillon : le Citron de Provence

Au début du printemps, lorsqu'on voit un papillon qui vole un jour ensoleillé il s'agit soit d'un tout jeune métamorphosé soit d'un vieillard ayant survécu à l'hiver

Citron de Provence (Gonepteryx cleopatra)
Citron de Provence (Gonepteryx cleopatra)
Premiers citrons, grands vieillards.

Difficile d'imaginer qu'un papillon aussi voyant que le citron de Provence ait pu passer inaperçu pendant tout un hiver. Et pourtant, malgré l'aspect frêle et fragile de ce grand papillon, les premiers spécimens ont déjà un an et ont passé l'hiver caché au milieu des feuillages

Avril : le temps des amours.

Chez les citrons, il n'y a qu'une génération par an et c'est au mois d'avril que les adultes vont se reproduire et déposer leurs oeufs sur une plante facile à trouver : le nerprun. Dans le midi, c'est le Nerprun alaterne Rhamnus alaternus qui est le plus commun et sa floraison à la même période le rend facilement repérable.

Mai : la sortie des chenilles.

C'est en mai que les oeufs vont s'ouvrir et les chenilles vertes vont alors prendre leurs repas de feuilles pendant environ un mois. Durant cette période, les chenilles vont grossir et muer plusieurs fois avant de commencer une nouvelle vie, celle de chrysalide.

Juin-juillet : les chrysalides.

C'est entre juin et juillet que les chenilles deviennent chrysalides puis quelques jours plus tard elles sont déjà des papillons

La chaleur de l'été fait ensuite entrer les adultes dans une sorte d'endormissement estival, c'est l'estivation qui durera jusqu'à ce que les températures soient plus clémentes (août). Citron de Provence

le lierre, refuge du Citron
Le lierre, refuge du Citron

Automne : l'ancienne génération quitte la nouvelle

À bout de force, les adultes de l'année précédente vont s'éteindre avant l'hiver laissant à la nouvelle génération le soin de se préparer au passage de l'hiver.

À gauche : le Citron de Provence Gonopteryx cleopatra

Ci-dessous : le nerprun alaterne, nourriture des chenilles du citron de Provence

Nerprun alaterne, nourriture des chenilles
Nerprun alaterne, nourriture des chenilles
Hiver :
l'hibernation

Bien nourris, les citrons vont pouvoir passer l'hiver simplement caché dans le feuillage notamment grâce à une substance antigel présente dans leur corps. Au mois d'avril, le cycle des citrons reprendra son cours pour une nouvelle génération.

Photo à gauche : un citron sorti d'hivernation près du lierre qui l'a abrité