La plus grande fleur de la garrigue : Le ciste

Quelques espèces
1. Ciste à feuilles
de sauge
2. Ciste à feuilles
de laurier
3. Ciste de Montpellier
4. Ciste ladanifère
5. Ciste cotonneux

Avril, mai, les cistes se réveillent et couvrent la garrigue de buissons aux fleurs roses et blanches. Très vite, le cycle fleur, fruit, graine est enclenché. Il faut dire que les plantes de la forêt méditerranéenne sont bien adaptées à son climat. Chaleur et sécheresse estivale associées, les plantes ont dû inventer un cortège de stratagèmes pour survivre.

pubescence du
ciste cotonneux

Le ciste cotonneux est beau par ses fleurs aux pétales délicatement froissés, mais aussi par ses feuilles recouvertes d’un duvet blanc les rendant douces au toucher.

Mais à quoi sert cette pilosité ?

Les poils en forme de parasol se chevauchent les uns, les autres. En fait, grâce à ces poils particuliers, la plante maintient une zone à l’abri du vent, de la chaleur et l’empêche donc de transpirer et dessécher sous le soleil ardent de mai à septembre.

Quant aux fleurs, un pompon d’étamines jaunes attire les insectes pollinisateurs qui tout en se nourrissant, participent à la reproduction de la plante. La fleur fécondée se transformera en capsule brune à cinq valves, écrin hermétique qui libèrera sa semence légère et fine.

Capsule (fruit) du
ciste cotonneux
Les cistes sont de véritables banques de graines assurant leur avenir.

Après un incendie, on assiste à une pousse massive de cistes, et oui on appelle ces plantes des espèces pyrophiles ou les amies du feu.

Explication

La chaleur du feu va libérer les graines de leur réceptacle, ces graines réveillées vont germer sur un terrain où chaleur et lumière sont omniprésentes. C’est ainsi que chaque année nos collines se couvrent d’un tapis rose et blanc et le vent s’amusera à enlever un à un les pétales de crépon.

Plusieurs espèces de cistes poussent dans le bassin méditerranéen :

  • Ciste cotonneux ou blanc Cistus albidus L.
  • Ciste à feuilles de sauge Cistus salviifoliusL.
  • Ciste de Montpellier Cistus monspeliensisL.
  • Ciste de Crète Cistus creticusL.
  • Ciste de Corse et de Sardaigne Cistus creticus var. corsicus (Loisel.) Greuter in Greuter et Rechinger fil.
  • Ciste à feuilles de laurier Cistus laurifolius L.
  • Ciste à feuilles de peuplier Cistus populifolius L. dans l’Aude, l’Hérault et le Gard
  • Ciste crépu Cistus crispus L. dans le sud-ouest
  • Ciste ladanifère Cistus ladanifer L. ou à gomme dans la Drôme jusqu’à 1 000m dans les Pyrénées orientales

Partez à la découverte de nos belles fleurs sauvages, à ne pas cueillir, mais à admirer.

Martine Galindo