Les orthoptères : sauterelles, grillons et criquets

Quel drôle de mot choisi pour regrouper des sauterelles avec des criquets et des grillons. Chez les insectes, la classification en ordre s'est établie en fonction de caractères liés aux ailes (pteron en grec) il y a par exemple les insectes qui n'ont qu'une paire d'ailes, les diptères, ceux dont les ailes sont liées par paire les hyménoptères (de hymên= mariage) ou ceux dont les ailes sont protégées par des élytres coriaces, les coléoptères (de koleos= étui). Orthoptères signifie ailes droites, les ailes étant portées le long du dos de l'insecte.

Des insectes sauteurs

Les ailes ne sont pourtant pas le caractère qui saute aux yeux chez ces insectes, mais plutôt leur capacité à faire des bonds grâce à une paire de pattes arrières particulièrement musclés. De ce caractère vient d'ailleurs le nom sauterelle souvent utilisé à tort pour n'importe quel orthoptère.

Il faudra regarder un autre caractère, les antennes, pour distinguer les deux grands groupes d'orthoptères (sous-ordres)


Antennes épaisses et courtes = criquet
criquet
Les antennes courtes du criquet

C'est par ce simple caractère que l'on peut reconnaitre les caeliferes ou criquets. Il ne faut pas se fier à la couleur, car les criquets peuvent être aussi verts et il existe des sauterelles grises

Antennes fines et longues = sauterelle, grillon ou courtilière

Des antennes longues et fines sont le premier trait commun des ensifères dans lequel sont placées sauterelles, grillons et courtilières. Le second trait commun est, chez les femelles, la présence, au bout de l'abdomen, d'une pointe qui sert à pondre les oeufs : la tarière ou oviscapte.

Reconnaître une sauterelle
criquet
Comparaison sauterelle/grillon

On vient de le voir, les sauterelles ont de longues antennes. Leurs ailes peuvent être longues (sauterelle verte) ou très courtes (éphippigère). Ces insectes peuvent être verts ou d'autres couleurs. Leurs pattes arrières sont peu écartées du corps (comparées à celles des grillons) et l'abdomen se termine par une longue pointe chez les femelles (oviscapte) et deux pointes beaucoup plus courtes (les cerques) plus ou moins visibles de part et d'autre de cette tarrière

Reconnaître un grillon

Les grillons ressemblent aux sauterelles par leurs longues antennes, mais leur corps n'est jamais vert. Les pattes arrière sont écartées et leur abdomen se termine par deux cerques bien visibles,

Chez la femelle, l'oviscapte est en forme d'aiguille formant la troisième pointe visible entre les deux cerques. La couleur est, le plus souvent, brune, beige ou noire. Au-delà de ces caractères, c'est aussi par leur milieu de vie qu'on distingue sauterelle et grillon. Le grillon fuit le soleil et certaines espèces se cachent la journée et sont nocturnes. Ils ne sautent pas dans les hautes herbes, mais se cachent dans un terrier, restent au sol ou parmi la litière.

Reconnaître une courtilière
criquet
Une courtilière sortie d'une dune en Camargue

La courtilière ressemble à une chimère, moitié sauterelle et moitié écrevisse. Ces antennes sont fines, mais plus courtes que celles des sauterelles et criquet. Enfin les pattes avant sont épaisses et adaptées au fouissage

Des régimes alimentaires variés

Les ravages des criquets migrateurs ont donné aux orthoptères une réputation d'herbivore vorace. Ce n'est pourtant pas le cas et les régimes alimentaires des sauterelles, criquet et grillons ne sont pas les mêmes. Voici un tableau qui résume les choses.

Criquet Sauterelle - courtilière Grillon
Herbivore Omnivore ou carnivore Omnivore ou détritivore
Les criquets se nourrissent de végétaux et essentiellement d'herbes Chez les sauterelles, seuls les phanéroptères sont herbivores. Les autres sauterelles se nourrissent de chenilles, pucerons et de plantes. Suivant les espèces les proportions de végétaux et d'animaux varient et certaines sont essentiellement carnivores. La Magicienne dentelée est une mangeuse de criquets, sauterelles, mantes et cigales. La courtilière est également omnivore en se nourrissant de larves et de racines. Les grillons se nourrissent de ce qu'ils trouvent au sol : feuilles mortes, fruits, jeunes pousses et même animaux morts suivant les espèces.
La reproduction originale des sauterelles
accouplement

Si chez les criquets et les grillons la reproduction est assez classique avec un accouplemement suivit de la ponte d'oeufs dans le sol, les sauterelles rajoutent une étape supplémentaire.

spermatophore

Lors de l'accouplement, qui est très court, le mâle sauterelle colle, au bout de l'abdomen de la femelle, une masse gélatineuse blanche : le spermatophore. Le mâle parti, la femelle doit macher le spermatophore pour en libérer les spermatozoïdes et ainsi être fécondée. Cette opération lui demande souvent plusieurs heures.

La ponte
ponte de criquet

Quelques jours après la fécondation, sauterelles, criquets et grillons vont pondre des oeufs dans le sol. Là encore, il existe des différences entre ensifères (sauterelles et grillons) et criquets. Chez ces dernier les oeufs sont pondus en enfonçant l'abdomen dans la terre et ils sont englobés dans une oothèque en forme de régime de bananes, à la manière des mantes religieuses

ponte de sauterelle

Chez les sauterelles et les grillons, les oeufs sont pondus un par un à différents endroits et ils sortent par l'oviscapte planté dans le sol.

Le chant

Dans ce domaine, encore une fois, les variations sont grandes. On dit souvent que seuls les mâles chantent c'est vrai pour la plupart des sauterelles et grillons mais chez les criquets la femelle émet aussi des sons.Chez les sauterelles et les grillons, le chant est produit par frottement des ailes entre elles alors que les criquets frottent leur pattes contre les ailes.

Les prédateurs
criquet
Un saut mortel : capturé par une argiope frelon
mylabre

Les orthoptères ont des prédateurs à tous les ages. Les oeufs peuvent être dévorés par les larves de mylabres puis plus tard ce sont les araignées, fourmis et mantes qui s'en régalent. La Magicienne dentelée (sauterelle) est une grande chasseuse d'autres criquets et sauterelles adultes tout comme les oiseaux.

Cycle de vie

La plupart des orthoptères finissent leur vie à l'automne après avoir assuré la reproduction et pondu les oeufs dans le sol. Ces oeufs restent enfouis tout l'hiver et éclosent au printemps ou la nouvelle génération démarre un nouveau cycle.

Ceci est ce qui se passe le plus souvent, mais il existe quelques espèces qui passent l'hiver à l'état jeune ou adulte.suite..